Audi développe son carburant vert

Les premiers litres du biocarburant Audi e-diésel ont été testés par la Ministre allemande de la Recherche et de l’Éducation, Johanna Wanka, mardi dernier. Les cinq premiers litres du e-diésel, conçu par Audi en partenariat avec la firme Sunfire, ont été versés dans sa Audi A8 TDI afin de démontrer que le biocarburant peut faire l’objet d’un usage quotidien.

 

Développé dans une usine pilote de Dresde utilisant des sources d’énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires), le Audi e-diésel est fabriqué avec du CO2 en partie extrait directement de l’air ambiant autour de l’usine. Il est produit en plusieurs étapes : il faut d’abord chauffer de l’eau à haute température (800°C) pour séparer l’oxygène et l’hydrogène par électrolyse, l’hydrogène est ensuite amené à réagir avec le CO2 dans un réacteur de synthèse à haute température pour créer un « brut bleu », celui-ci est finalement raffiné pour devenir le Audi e-diésel.

Audi annonce un rendement de 70% pour son e-diésel et la production de 3 000 L dans les prochains mois. Ce projet s’inscrit parmi nombre d’autres projets de développement durable menés par Audi un peu partout dans le monde, montrant un réel engagement de la marque à anneaux dans le développement de technologies vertes.

 

Retour à la page Nouvelles.

Retour aux nouvelles ª