De nouvelles machines

Nouvelle machinerie dans l’atelier de Audi

Ingolstadt, 2014-02-05 

Quatre nouvelles presses et trois nouvelles fraiseuses dorénavant fonctionnelles. Le membre du comité de la gestion de production, Dr. Frank Dreves : « Nous sommes sur la route du meilleur atelier de production avec plus de flexibilité et meilleure productivité. »

Les nouvelles machines augmentent l’efficacité et la précision. Encore plus dynamiques et exactes, davantage puissantes et efficaces – depuis hier, sept nouvelles machines hautement précises sont officiellement en opération dans l’atelier de Audi. Dr. Frank Dreves, membre conseillé de la gestion de production pour Audi AG, Peter Mosch, président du Conseil du Travail pour Audi et Michael Breme, Directeur de l’atelier, a inaugurés les nouvelles presses et fraiseuses.

Les nouvelles machines vont maintenir à jour la production dans l’avenir sur le site de Ingolstadt. Puisque le portfolio du modèle de la marque à quatre anneaux est en pleine croissance, l’Atelier étend continuellement ses capacités. Audi investie à nouveau dans de la machinerie ultramoderne.

Les deux presses servo-mécaniques, ainsi que les deux presses hydraulique et trois fraiseuses sont déjà en état de marche dans l’atelier situé à Ingolstadt.

Dr. Frank Dreves souligna: « L’objectif de Audi, est de devenir une marque haute gamme par excellence, ayant les meilleurs outils dans le monde. Grace à sa flexibilité et précision, sa productivité et force innovatrice, notre atelier de production occupe aujourd’hui une position mondialement dominante. »

« La nouvelle machinerie fait partie d’un investissement important sur le site de Ingolstadt et fera une contribution importante sur la protection de l’embauche. Nous avons créés des emplois ergonomiques. L’outillage de Audi fait partie intégrale du fondement de notre compagnie et du Groupe Volkswagen en entier, » affirma Peter Mosch.

Michael Breme, rajouta : « Notre outillage est à la base du savoir-faire des quatre anneaux et croît sans cesse. En tenant compte des nouvelles machines, nous allons augmenter nos capacités ainsi que la qualité de nos ressources opérationnelles. Ainsi nous serons en mesure de réaliser davantage de projets dans l’avenir – à l’aide de nos propres ressources, rapidement et efficacement. »

Les deux presses servo-mécaniques sont particulièrement impressionnantes. Entrainées par quatre moteurs, elles créées une pression de 2,100 tonnes, ce qui équivaut au poids de 1,700 Audi A3.

Le servo moteur moderne peut stimuler les courbes de rendement de toutes les presses utilisée en série lors de la production, pouvant donc garantir que les outils sont testés dans des conditions réalistes. De ce fait, les nouvelles machines peuvent économiser en temps et en énergie.

Le nouvel équipement dans l’atelier de Audi est complété grâce au trois fraiseuses– deux machines centrales et une fraiseuse à grande-échelle. Cette dernière peut opérer sur des composantes de 4,5 x 2,5 mètres de dimension.

Leur fondement est fait à partir de béton en polymère et supporté sur des ressorts. Cela prévient les vibrations à proximité d’affecter la qualité de la surface des outils utilisés.

Les trois machines opèrent sur les outils avec une rapidité allant jusqu’à 24,000 révolutions par minute – extrêmement dynamique et précise. D’autant plus elles réduiront l’émission des CO2 et diminueront les nouvelles émissions par 25 pourcent.

Le site de Ingolstadt emploie à lui seul environ 1,000 employés. Un autre 1,000 employés se retrouvent sur les site de Neckarsulm, Barcelone (Espagne), Győr (Hongrie) et Beijing (Chine).

 

Source: audi-mediaservices.com

Retour aux nouvelles ª